Sexualité : Ma petite montée de lait

Je suis plutôt de type laisser-vivres où chacun à droit à son opinion et à sa façon de faire. Mais, dernièrement, j’étais tellement hors de moi en écoutant une émission de télé que cela m’a forcé à sortir de mon silence pour vous amener une perspective et une réflexion nouvelles de la sexualité mieux adaptée à ce jour.

J’ai décidé de vous préparer une petite vidéo parce que j’en avais trop long à vous écrire. Visionnez-la et écrivez-moi vos commentaires en privé si vous l’avez aimé.

Le rôle de ce genre d’émission est d’informer et d’amener chez les gens des pistes de réflexion. Donc, à cette émission,…on avait invité cette auteure d’expérience bien connue et son coauteur à promouvoir et à mousser les ventes pour la sortie de leur nouveau livre. Je sais bien que le but de ce genre d’émission est uniquement fait pour la promotion et pour intéresser l’auditoire à acheter le livre. Pour moi, ça fait l’effet contraire.
L’approche sociologique utilisée pour répondre aux questions posées par les gens autour de la table sur la sexualité aurait pu être innovatrice. Pourtant, j’avais toujours l’impression qu’ils cherchaient seulement de la crédibilité en s’appuyant sur des études scientifiques et des statistiques. Malheureusement, cette façon de faire dite scientifique dépersonnalise l’individu. J’avais l’impression que l’approche sociologique que les auteurs ont prise pour nous expliquer la sexualité nous ramenait 30 ans en arrière, mais le plus triste, dans cette façon d’aborder la sexualité, elle nous oblige encore à nous comparer à ce que nous disent les recherches et les statistiques.
Pour ceux et celles qui me connaissent moins. Je suis moi-même sexologue, c’est mon domaine d’expertise et une de mes passions. Cependant, mes connaissances, ma vision et mes expériences se sont transformées et approfondies au fil des ans. J’ai heureusement évolué en maturité, en sagesse et en âge dans mon être et ma sexualité a aussi changé. J’ai dû m’adapter. Si je regarde chacune de mes étapes de vie, je suis différente. Je ne suis jamais resté la même à ce que j’ai été dans le passé. C’est évident que j’aurais pu rester avec mes vieilles idées et mes vieux concepts, mais par chance ce n’est pas mon cas.
Soyons de notre temps, en 2018 à la veille d’une nouvelle décennie, où nous nous apprécions comme des individus uniques et différents des autres. Célébrons notre différence en nous disant que nous sommes normaux. C’est vrai, que nous pouvons tous rencontrer certaines difficultés dans notre couple et dans notre santé ce qui affectera vraisemblablement notre sexualité. Peut-être avez-vous besoin de vous arrêter pour faire le point de temps à autre, de vous questionner sur ce qui ne va plus, d’aller chercher de l’aide professionnelle uniquement pour vous afin de répondre à ce que vous voulez maintenant? Il est peut-être temps de vous ajuster ou soit de trouver le bon match et de prendre le temps de choisir le bon partenaire qui vous ressemblera au niveau du rythme, des préférences sexuelles et du respect de soi et de l’autre.
De grâce, arrêtez de nous obliger à nous comparer encore aux autres pour être dans la norme. Arrêtons de se servir de résultats d’études et de statistiques pour avoir l’air scientifique et crédible lorsque l’on veut enseigner ou éclairer les gens sur la sexualité. Nous comparer nous fait sentir anormal et incorrecte. Laissons les analyses d’études aux bons soins des Universitaires spécialisés en sexologie. Soyons plus créatifs dans notre méthodologie.

C’est mon point de vue!